Que signifie une franchise en assurance habitation ?

Que signifie une franchise en assurance habitation ?

En plus de la prime annuelle de l'assurance habitation, l'assuré doit débourser la franchise en cas d'évènement sinistre. Cependant, que signifie réellement une franchise ?

Contexte

En matière d'assurance habitation, la franchise consiste en une somme prédéfinie qui reste à la charge de l'assuré suite à un sinistre. Ce montant est établi dans le contrat d'assurance lors de sa souscription. D'ailleurs, la franchise figure parmi les éléments essentiels à examiner de près avant la signature de la clause. Pour l'assureur, cette somme diminue évidemment le montant de l'indemnité à débourser. Pareillement, cette somme réduit le montant de la prime à la charge du souscripteur.

Du reste, concernant les garanties incendies, dégâts des eaux, évènements climatiques, attentats, bris de vitre, vandalisme et vol, leurs franchises sont préalablement estimées. De plus, leur montant semble précisé dans les conditions personnelles. Cependant, la fixation de la franchise appartient au gouvernement en cas de catastrophes naturelles. Ainsi, un arrêté ministériel demeure indispensable afin de confirmer le montant à payer par l'assuré pour les frais de dégâts d'un cataclysme naturel.

Les types de franchises

La franchise la plus commune demeure la franchise absolue. Cette somme parle du montant à verser qui résulte de la différence entre le montant du sinistre et celui de la franchise estimée dans le contrat. À titre d'exemple, le dommage se compte à 2 000 euros, ainsi, l'indemnisation se chiffre à 1 500 euros, car la franchise absolue s'estime à 500 euros. De plus, quelques contrats prévoient une franchise relative. Dans ce cas, l'assureur verse l'intégralité des frais de dommage à condition que le montant dépasse la franchise établie dans la clause.

Outre ces deux types, l'assurance comprend également la franchise proportionnelle. Cette somme est représentée en pourcentage (approximativement entre 10 % à 15 %). Par conséquent, son montant s'appuie sur cette marge. Généralement, la franchise proportionnelle est accompagnée d'un minimum d'indemnisation et d'un seuil de garantie. Ce type de franchise semble jouer en faveur des assurés. En effet, la franchise proportionnelle propose une indemnisation plus juste en cas de dommage minime d'un préjudice. Retrouvez également ici http://www.conseil-assurance.info/ plus de conseils sur l'assruance habitation.

Les franchises des sinistres

À chaque sinistre correspond une franchise définie. Ainsi, en cas de catastrophe naturelle, la franchise légale se chiffre à environ 380 euros par logement. De plus, si les préjudices sont occasionnés par un mouvement de terrain (sol détrempé ou desséché), cette somme s'élève à approximativement 1520 euros. Par conséquent, tous les assureurs prennent en compte ce montant lors du versement de l'indemnité. Du reste, l'assuré n'est pas en mesure de contourner les franchises légales en souscrivant un contrat complémentaire.

Pour les autres sinistres, les assureurs ont libre choix d'estimer les franchises. Seulement, ils sont tenus de se référer aux règlementations. En effet, pour un dégât des eaux, aucune franchise ne doit être réclamée si les frais des préjudices sont inférieurs à 1 600 euros environ. Concernant les incendies causés par un feu de forêt, la franchise légale se compte autour de 5 000 euros à condition que le propriétaire ait négligé le débroussaillage. Pour les sinistres grêles et tempêtes, la somme déboursée par le sinistré se situe entre 100 euros et 250 euros.